Miscellanées de juillet

– Nouméa-centre est désert le samedi après-midi. C’est du coup un vrai plaisir de faire du shopping, à condition de viser les magasins ouverts, natürlich. Oublie la rue de la Ré à Lyon ou la place St Léger de Chambéry, si actives commercialement le samedi. Ici c’est morne plaine et c’est très bien.

– aux abords des lycées, on trouve une quantité incroyable de voiturettes sans permis. Et la même quantité incroyable de lycéens au volant de ces petits bolides. Apparemment, ce n’est pas ringard du tout. Certaines ont même l’air d’être faites maison, avec leur look de buggies.

image

Aussi tendance que le chappy de mes années lycée

– le prix du carburant n’est pas affiché dans les stations services. Pas la peine, c’est le même partout.

– le service de gamelles : tout un concept. Sous-traiter ses repas à une entreprise dont c’est le métier. Livrés où on le souhaite ou récupérés sur place, pour toute la famille au quotidien ou juste pour le dej au boulot, les repas préalablement choisis sont mis en barquettes et zaïïï ! Une véritable institution.

image

Un des nombreux fabricants de gamelles

– dans le grand hall du pôle emploi local (le SEP), pour faire patienter agréablement les chômeurs, il y a une télé, branchée sur la chaîne Voyage, avec, le cas échéant, des émissions de Jamie Oliver. J’ai donc patienté agréablement.

– patientait aussi le cliché de l’homo erectus modernus pacificus : un couple de jeunes probablement dans la vingtaine, visiblement wallisiens, très grands, très baraqués, très en surpoids, avec chacun une bouteille de soda orange. Sad, sad world… où l’embonpoint (et le pick up king size) est culturellement un signe de réussite, au détriment de la santé.

Happy Mother’s day!

Les Nouvelles Calédoniennes me font (parfois) bien rire avec leurs inégalables titres :

image

Source : Les Nouvelles Calédoniennes du 29 mai 2015

Je parlerai de l’igname et de sa place centrale dans la culture kanak une prochaine fois.

* Kunié désigne l’Île des Pins et ses habitants, en langue… kunié

SUP

Ça commence plutôt bien.

Et paf, un coup de puddle.

image

Car oui, le sport qui monte a la côte. Hé, c’est ça aussi.

image

C’est confirmé, validé, entériné, on dit puddle. Point.
J’aurais préféré poodle. Peut-être la prochaine fois

Source : site internet de NC 1ère

Miscellanées de février

2-3 trucs un peu futiles, particuliers à la NC, qui ont interpelé mes capteurs de Zor’ fraichement débarquée (par rapport à la métropole en tout cas, peut-être que c’est aussi le cas dans d’autres îles) :

– on ne dit pas tongs en parlant de flip-flops, on dit claquettes. En Polynésie, c’est savates. Paie ta sexytude

– on met tes achats dans des poches, ou pochons s’ils sont petits. Bon si tu demandes un sac, on te comprend aussi. D’ailleurs le sac plastique a encore un bel avenir ici

– le cerf est une viande locale ultra courante. Steaks de cerf, saucisse de cerf, sauté de cerf… La NC est un pays où on chasse beaucoup. Néanmoins, je n’ai pas encore goûté

– la coriandre est souvent appelée persil chinois. Possible que ça ne soit pas exclusivement calédonien comme appellation ceci dit

– pour s’extasier, exprimer un extrême contentement, on peut ajouter fin, genre “mmmh, c’est fin bon, ta saucisse de cerf”. Et alors quand c’est vraiment topissime super chouette, tu peux dire “fin valab’ !”

– on peut aussi dire net, ou choc, pour dire cool, super. “Je te ramène ton paddle board ce soir, ça te va ?” “Net !”

– on ne dit pas se baigner, mais baigner tout court. “Si on allait baigner cet aprem ?”
Idem pour se balader/balader

– elles sont peut-être arrivées en France aussi, mais je n’en ai vues qu’ici : des voitures de marques Great Wall (Voleex) et Chery (Kimo), chinoises, je suppute

– à propos de voitures, les 4×4 et pickups sont légions. Enormes de préférence, natürlich. C’est culturel (oh really ?). Les Caldoches, les Kanaks, les Wallisiens, les Zor’, les Tahitiens, tout le monde veut son gros signe extérieur de richesse et de réussite, sa Rolex, quoi. Ok, il n’est pas necessaire de sortir de Nouméa pour trouver des routes moyennement carrossables. M’enfin bon…

– il est extrêmement courant de voir des gens marcher le long ou carrément traverser la rocade à pied. Oui oui, la rocade, l’autoroute, la voie rapide, 2×2 voies. Tu te vois traverser la rocade sud de Grenoble ou la rocade est de Lyon à pied ? Moi pas.

– jamais vu ailleurs et surtout pas en France, les péages (il y en avait 2, à l’entrée de Nouméa) ont été supprimés au 1er janvier 2014. Les guitounes ont été démontées. Et hop, 150 xpf (1,25 €) d’économisés par trajet

 

Sunset sur la marina de Port Moselle