Miscellanées d’avril

On pourrait croire que j’ai trépassé lors d’une attaque de requin, mais non. Kass’ pas la tête !

Quelques naïves observations de Zor’ débarquée de sa Frônce natale il y a peu…

– le piéton a droit à un incroyable respect de la part des automobilistes. Je me fais parfois encore avoir d’ailleurs, roulant bon train sur un boulevard à 2 ou 3 voies, quand je remarque que mes voisins de file freinent et s’arrêtent. Il n’y a pourtant pas de feu, pas de stop, pas de maréchaussée, la route est droite… et là je monte sur les freins. Et parfois on me rentre dans le biiiip. Ouch!

– dans les stations services, où le prix du carburant n’est donc pas affiché, on ne se sert pas à la pompe. Il y a un ou une ou des pompiste(s) qui sont là pour ça.

– le prix du carburant n’est pas affiché mais il est annoncé chaque mois dans les médias. Idem pour le gaz.

– je n’ai jamais vu autant de Porsche Cayenne / Macan qu’à Nouméa. C’est devenu un jeu, j’en croise au moins un par jour. Nan, pas toujours le même…

– je n’ai jamais vu autant de Citroën Cactus qu’à Nouméa. Ça doit être le Cayenne du pauvre.

– internet est une véritable source de nervous breakdown. Comme en 1996, avec un bon vieux modem Olitec sans le tududududududu biiiiiiiip
(Edit du 25 avril 2016 : cette constatation ne s’applique plus à ma situation actuelle, mais aura bien stimulé ma production de cortisol pendant 2 ans)

– au rayon originalité, la mairie de Nouméa organise désormais chaque été “Nouméa Plage”.

– pourtant ce n’est pas forcément une bonne idée : quasiment un jour sur 2, au plus fort de l’été austral, la baignade est interdite pour raison sanitaire. Naturellement, cela ne concerne pas les bouts de plage devant les hôtels de luxe. Les bactéries le savent bien et n’y vont pas.